ITINERAIRE DE DECOUVERTE LETTRES / DOCUMENTATION / HISTOIRE

 

 

 

QUELQUES REPERES HISTORIQUES

 

Le Moyen Age =  5e au 15e siècle

476,  chute de l’Empire romain d’Occident,

1492,  découverte de l’Amérique par Christophe Colomb

 

Les principaux événements

 

496 baptême de Clovis

 

751 début du règne de Pépin le Bref

 

768 mort de Pépin le Bref et partage du royaume entre Charles 1er  (dit Charlemagne) et Carloman

 

771 Mort de Carloman / Charlemagne règne seul

 

778 Défaite de Charlemagne contre les Vascons à Roncevaux

 

800 couronnement de Charlemagne

 

814 Mort de Charlemagne et règne de Louis le Pieux jusqu’en 840

 

843 partage de Verdun, traité de paix conclu en août 843 dans la cité impériale de Verdun entre les fils survivants de Louis Ier le Pieux

Le fils aîné, l’empereur Lothaire Ier, qui a succédé à son père sur le trône de l’Empire carolingien, reçoit la partie centrale de l’Empire, comprenant l’Italie, les Pays-Bas, l’Alsace, la Lorraine et la Bourgogne, qu’il transforme en 855 en royaume de Lotharingie. Louis II, dit le Germanique, obtient le contrôle du Royaume franc oriental, qui devient la Germanie (future Allemagne). À Charles le Chauve échoit le Royaume franc occidental, c’est-à-dire le royaume de France, dont les frontières n’évoluent plus jusqu’au XIVe siècle

 

848 Sacre de Charles le Chauve

 

850 début de l’invasion des Vikings

 

987-996 règne de Hugues Capet

 

996 -1031 règne de Robert II Le Pieux

 

1031-1060 règne de Henri 1er de France

 

1060-1108 règne de Philippe 1er

 

1095 1ère croisade

En réponse à l'appel du pape Urbain II en 1095 pour la délivrance de la Terre sainte, les armées chrétiennes levées en Flandres, en Lorraine, en Bourgogne, ainsi que dans le sud de l'Italie, convergèrent sur Constantinople, où elles s'unirent aux forces d'Alexis Ier Comnène pour reprendre tous les anciens territoires de Byzance conquis par les Turcs Seldjoukides. La reconquête de Nicée, d'Antioche puis de Jérusalem (1099) par les croisés permit la création du royaume de Jérusalem, ainsi que celle de la principauté d'Antioche, du comté d'Édesse et de celui de Tripoli.

 

1108 – 1137 règne de Louis VI le Gros

 

1137-1180 règne de Louis VII

 

1163 début de la construction de Notre Dame de Paris , achevée en 1250

 

1180-1223 règne de Philippe Auguste

 

1189 Richard Cœur de Lion devient roi d’Angleterre

 

1226-1270 règne de Saint Louis

 

Exercice pour les élèves

 

QUELQUES GRANDS GENRES DE LA LITTERATURE MEDIEVALE

 

1)    les chansons de gestes

 

étymologie = geste vient de gesta qui signifie exploits

définition = ensemble de poèmes épiques du Moyen Age relatant les exploits d’un héros

épique = qui raconte en vers une action héroïque

épopée= long poème où la légende se mêle à l’histoire pour célébrer un héros ou un grand fait (L’Illiade, l’Odyssée, L’Enéide sont des épopées)

Illiade = (à rechercher dans un dictionnaire)

Odyssée =

Enéide =

Elles étaient récitées ou chantées par les    TROUBADOURS                        

(poète lyrique courtois de langue d’oc aux 11e et 13e siècles)

 TROUVERES = poète et jongleur de la France du Nord s’exprimant en langue d’oil

Courtois = qui exalte l’amour de manière raffinée

C’est un poème composé de décasyllabes (vers de 10 syllabes)

Qui présentent des assonances (répétition de la voyelle tonique, celle qui porte le ton, finale)

Ces vers sont regroupés en laisses (strophes de longueur variable)

La plus célèbre et la plus ancienne est « La chanson de Roland »

 

Exercice de compréhension pages 16/17/18/19/22/23 (travaux dirigés Français Histoire HATIER)

 

2)    la littérature courtoise

12e s, la cour et les chevaliers deviennent le centre de la vie mondaine. Les femmes occupent une place importante.

La littérature courtoise est destinée à un public de cour (d’où son nom)

 

* Les romans de chevalerie = aventures fictives et idéalisées, récits d’exploits guerriers et d’amours des chevaliers, destinés à être lus à haute voix (non pas chantés), devant un public composé de seigneurs.

Le roman de chevalerie est une œuvre en langue vulgaire (par opposition au latin), composé d’octosyllabes (vers de 8 syllabes). Par la suite, il est en prose.

Ils sont inspirés des légendes celtiques

Roi Arthur = personnage mi-historique, mi-légendaire.(à rechercher dans un dictionnaire)

 

Merlin l’enchanteur

 

La fée Morgane

 

Chevaliers de la Table Ronde

 

Gauvain

 

Lancelot

 

Perceval

 

Yvain

 

Les lieux légendaires carte page 26

 

Auteur principal de ces récits = (à rechercher dans un dictionnaire)

 

 

Légende deTristan et Iseut

 

 

* la poésie courtoise

 

le roman de la Rose =

 

 

Lectures à voix haute d’un ou plusieurs textes sur la légende du roi Arthur.

 

3)    la satire

définition = texte dans lequel les aventures racontées ont pour but de critiquer la société.

 

Le Roman de Renart =

est composé de 27 récits ou « branches » indépendants rédigés en octosyllabes par des auteurs différents et anonymes (sans doute des clercs, hommes d’église cultivés), à des époques différentes.

Il met en scène des animaux qui agissent et parlent comme des hommes.

Episodes récités ou lus à haute voix par des jongleurs, acteurs ambulants qui allaient de château en château.

Il présente une vison amusée et critique de l’homme et de la société féodale mais la satire reste légère et vise principalement à amuser le public.

Ex = le roi Noble, le lion au milieu de ses barons Renart et Ysengrin

C’est aussi une parodie des romans de chevalerie (imitation burlesque) = Renart s’apparente à un chevalier, il a un château, monte à cheval mais quand il part en quête, ce n’est pas d’aventures mais de nourriture !

Ancêtre des Fables de La Fontaine

 

Lecture à voix haute de récits du Roman de Renart

 

4)    le théâtre comique = la farce

 

Il n’y avait pas à l’époque de lieu spécifique ou de comédiens professionnels.

Au début, le théâtre se faisait à l’intérieur de l’église. Les cérémonies étaient entrecoupées de petites scènes qui illustraient un épisode de la Bible ou de la vie d’un saint. Puis on a commence à jouer sur les parvis de véritables pièces appelées Mystères ou Miracles avec beaucoup de comédiens (400) , elles pouvaient durer plusieurs jours.

Ces pièces sérieuses sont entrecoupées d’épisodes comiques qui vont constituées peu à peu un genre à part entière = la farce

Définition / étymologie = intermède comique dont on « farcit » les spectacles religieux.

Les personnages traditionnels = mari jaloux, femme rusée.

C’est aussi une critique amusée de la société mais sans remise en cause. Il n’ y a pas de morale : le but est de divertir…

 

La Farce de Maître Pathelin =

 

 

 

 

 

5)    le récit comique = le fabliau

fabliau = définition = petit récit en vers de 8 syllabes 13e 14e siècle

ils racontent une histoire simple sur le modèle « trompeur-trompé ».

Ces récits humoristiques, souvent grossiers ont peu de choses à voir avec le roman chevaleresque ou la poésie courtoise. Ils mettent plutôt en scène l’ingéniosité, la stupidité, les gens simples.

 

Lecture à voix haute d’un fabliau ou texte reconstitué

 

6)    une chronique : la vie de Saint Louis par Joinville

chronique = recueil de faits historiques rapportés dans l’ordre de leur déroulement.

 

Joinville =

 

Saint Louis =

 

Exercice page 62/63

 

 

SE METTRE DANS LA PEAU DE TROUBADOURS

 

 

textes proposés =

1/ Renart et Tiercelin

2/ Renart = la préparation de la guerre

3/la farce 1 (2 personnages)

4/la farce 2  (2 personnages)

5/la farce 3 (3 personnages)

6/la farce 4 (3 personnages +1)

7/la farce 5 (1 personnage +1)

8/Yvain = ils se frappent de leurs épée étincelante

9/Yvain = voilà le désir qu’Amour lui a inspiré

10/Yvain = il perd la raison

11/Yvain = le lion de se mettre à marcher à côté de lui

12/Yvain = il lui enlève une grillade de la joue

 

 

 

APPROCHER LE MOYEN AGE GRACE A LA LITTERATURE JEUNESSE

 

 

 

(faire effectuer une bibliographie par les élèves en utilisant BCDI)

 

lecture à voix haute d’extraits

 

Fiche de lecture

 

1)      références du livre

2)    le narrateur

3)    le résumé

4)    les personnages principaux

mettre en évidence les caractéristiques historiques, le vocabulaire du Moyen Age

 

5)    les lieux

choisir un lieu caractéristique et relever les mots de vocabulaire du Moyen Age

 

6)    l’époque

relever les indications de temps dans le récit et tous les indices  qui montrent que le récit se déroule au Moyen Age.

 

7)    avis personnel

8)    choix d’un extrait / justifier