Salon du livre jeunesse Montreuil  2007

 

Table ronde : «  deux nouvelles collections chez Thierry Magnier »

Programme officiel : lundi 03 décembre - 11:00


Espace : Comptoir des adolescents - E20 - niveau 1
Thème de la rencontre : Littérature ados
Type de la rencontre : Carte blanche
Durée : 1h
Présentation :

Présentation de la collection "Nouvelles" .

Genèse d'un projet, et accueil des premiers recueils.

Présentation de la collection "Photoroman".

Un photographe confie 12 photos, un écrivain les reçoit sans aucune information et doit les intégrer au coeur d'un récit.


Avec :

Pour la collection "Nouvelles" : Mikaël Ollivier, auteur et directeur de collection, Mathis, auteur et Soazig le Bail, éditrice.

Pour la collection "Photoroman" Jeanne Benameur, directrice de collection et écrivain, Ariel Koenig, auteur, Francis Jolly et Yannick Vigouroux, photographes.
Organisateur(s) : Thierry Magnier éditions

 

Compte-rendu de la présentation de la collection « Nouvelles » 9,50€

M.Ollivier explique que le genre de la nouvelle est le moins représenté en France mais qu’il n’y avait aucune raison de ne pas essayer. Les adolescents ont moins d’a-priori que les adultes. L’objectif est de toucher les non-lecteurs mais surtout ceux qui aiment les histoires.

S.Le Bail précise qu’ils ont voulu identifier le genre en créant une collection. Le premier tirage a été de 3000 exemplaires mais plusieurs titres en sont déjà à 2 ou 3 tirages. Six titres sont prévus par an.

Mathis, un des auteurs de la collection, a répondu à une demande de M.Ollivier. Personnellement, il n’aime pas les nouvelles mais adore les séries. C’est pourquoi il a écrit dans son recueil dix histoires avec les mêmes personnages. Son inspiration lui vient du fait qu’il travaillait avec son père sur les chantiers. Il est parti d’éléments qu’il connaissait puis il a brodé. Lui seul peut démêler le vrai du faux !

 

 

 

 

 

 

 

 

 


S.Le Bail souligne en le regrettant que peu de livres jeunesse parlent du monde ouvrier.

Elle présente le recueil « Par l’épée et le sabre » de Armand Cabasson. L’auteur est un psychiatre qui nous emmène dans un univers de jeux vidéos, sanglant, moyen âgeux, héroïco-aventureux… Mais tout en suscitant une réflexion sur l’humanité.

 

M.Ollivier explique comment se compose un recueil. Chaque histoire a une résonnance avec les autres. L’ordre est important, le recueil se compose comme un album en musique. Le premier texte doit être efficace alors que le dernier est celui qui doit rester dans la mémoire.

 

 

 

Compte-rendu de la présentation de la collection « Photoroman » 13€

Jeanne Benameur explique que l’idée de la collection est née lors d’une rencontre au Festival de la photographie.

Pour Yannick Vigouroux, il s’agit de faire vivre la photographie en la donnant à un écrivain. Celui-ci reste libre, la seule contrainte est d’intégrer les images au récit. Il choisit le plus souvent une série. Le photographe s’est souvent lui-même constitué une fiction. Mais pour « Un taxi pour la mer », il s’agit de deux séries et de deux pays différents.

 

 

J. Benameur revient sur l’explication du choix des photos. Parfois, elles sont trop narratives et ne laissent pas suffisamment de place à l’auteur. Il faut trouver l’interstice pour que l’auteur puisse écrire. Parfois, cela peut ne pas marcher. Par exemple, la première série de photos donnée à Arnaud Cathrine n’a pas marché. D’autres auteurs sont partis de leur rejet des photos pour écrire.

Il faut aussi éviter qu’il n’y ait trop de personnages sur les photos.

Francis Jolly explique que le photographe doit accepter que ses images vivent une autre vie. Il se demande souvent comment les regardeurs voient leurs images : il a ici une partie de la réponse. Pour une fois, le photographe est à égalité avec l’auteur : il ne s’agit pas d’une illustration d’un texte. Les adolescents découvrent ainsi la photographie contemporaine.

 

 

 

Coups de cœur !

 

Une collection : « D’une seule voix »

 

« Des textes d’un seul souffle.

Les émotions secrètes trouvent leur respiration dans la parole.

Des textes à murmurer à l’oreille d’un ami, à hurler devant son miroir, à partager avec soi et le monde »

Actes sud junior

 

LINDROTH Malin - Quand les trains passent             7,80€

 

 

Une jeune fille devenue mère revient sur un épisode douloureux de son adolescence. Avec des amies, elle a fait croire à Suzy qu’un garçon l’aimait. C’est son propre petit ami qui a joué le jeu. Suzy ne s’est aperçue de rien jusqu’au jour où la jeune fille devient jalouse et demande à son ami de lui prouver son amour…

Monologue intérieur terrible sans remords ni regret pour ce qui s’est passé (viol collectif).

 

 

ZAMBON Catherine  - Kaina Marseille

Mamata a promis à sa grandmère de quitter l’Afrique pour trouver une vie meilleure, loin de la misère et d’un mariage forcé. Mais en France, c’est loin d’être le paradis, surtout pour une jeune fille seule… Heureusement, Mamata va pouvoir compter sur l’aide de son ami Moha.

 

 

 

BENAMEUR Jeanne – Le ramadan de la parole

3 textes sur la condition féminine : une jeune fille en 1920 que l’on veut cantonner à la cuisine et priver de livres / une musulmane qui veut être respectée dans sa féminité / une jeune fille qui ne supporte pas de voir l’image dénudée de sa mère s’afficher dans le métro.

 

Des fictions documentaires

Nathan

Collection « C’est pas sorcier d’être… » :

Madeleine Deny - un gladiateur             6,50€

 

 

On retrouve Fred et Jamy dans une nouvelle version du livre dont on est le héros, version culturelle ! Le lecteur doit prendre les bonnes décisions s’il ne veut pas finir dévoré dans l’arène par un lion…

L’histoire est ponctuée de pages d’informations sur les gladiateurs, leur histoire ou les règles de combat.

 

Dans la même collection :

Un loup / Christophe Colomb / un pompier / un Touareg / un cheval / Ivanhoé…

Mango jeunesse

Collection « J’ai la terre qui tourne » :

Delinda Ellouzi-Jacobs - Le journal de Chloé Keller à New York        10,40€

 

Chloé va rejoindre sa grand-mère à New York. Elle ne la connaît pas bien car sa mère n’est pas en bon terme avec Grace. Le vrai père de Chloé est mort peu après sa naissance et elle compte sur sa mamie pour savoir qui était son père.

L’histoire est simple mais touchante et permet de découvrir New York grâce à de superbes illustrations (photos ou dessins).

 

Dans la même collection :

Venise / Viêt Nam / Sénégal /

 

Elka

Collection « Les carnets de Timéo » :

Karine Sabatier Maccagno -Les dessous de l’or blanc et Les pieds dans le plat            11,50€

 

Ces livres se lisent comme des véritables carnets de voyages, palpitants et bourrés d’informations précises. On y découvre les dessous de l’industrie textile ou les ficelles de l’industrie alimentaire. Passionnants et indispensables pour une éducation à la citoyenneté et à la solidarité !

 

Syros

Collection « Les documents » :

Chantal Gerbaud - Irène Hajos, une survivante   10€

 

 

 

Témoignage bouleversant d’Irène, une jeune juive Hongroise déportée à Auschwitz. Elle raconte son adolescente insouciante à Budapest, ses débuts de couturière. En 1944, à 22 ans, elle survit à la sélection et est soumise au travail forcé. Après la guerre, elle se marie et arrive en France. Une rencontre imprévue va lui faire prendre conscience de ce qu’elle a vécu et de la nécessité de témoigner.

Le témoignage est accompagné d’un dossier qui éclaire le récit sur l’histoire du peuple juif et  la solution finale.

 

Dans la même collection :

Che Guevara, Malcom X, Marcos

 

Pour apprendre l’anglais

Talents hauts

Collection “De l’une à l’autre langue dual books”

 

Manu Causse – Romeo@Juliette        7,50 €

 

Le principe de la collection : le premier chapitre est en français et le suivant en anglais. Pour suivre l’histoire, il faut passer de l’une à l’autre langue.

Ici, il s’agit d’une histoire d’amour entre Juliette, une collégienne toulousaine, et son correspondant anglais Mark. Si le début de leur correspondance reste assez classique, ils finissent par apprendre à se connaître et à s’apprécier…

Pocket

Collection « L’anglais c’est facile avec.. »

 

Tom Sawyer      7,50€

 

 

Le livre est accompagné d’un cd audio. Le texte est adapté pour les collégiens qui ont déjà quelques heures d’anglais derrière eux et accompagné d’illustrations attrayantes. Des exercices permettent ensuite d’approfondir la connaissance de la langue.

Dans la même collection :

Jack et le haricot magique / Robinson Crusoé /Tom Pouce/ Alice au pays des merveilles / Le roi Arthur /

 

Des ouvrages documentaires

Gallimard jeunesse

Collection « les clés de l’info »

 

Elisabeth CombresLe terrorisme  6,90€

L’ouvrage est décomposé en trois parties :

Décrypter = des faits d’actualités sont expliqués (ici, les attentats du 11 septembre ou la prise d’otages de Beslan)

Comprendre = un lexique explique une cinquantaine de mots en rapport avec le sujet (anthrax, ETA, Hamas…)

Chercher = des textes ou des photos complètent ces informations. Ils sont accompagnés de références de sites internet (prisonniers à Guantanamo, discours de Georges Bush…)

 

 

Dans la même collection :

Le pétrole / La mondialisation économique / L’Union européenne / Le réchauffement climatique /Elections et démocratie…

 

Mango jeunesse

Collection « Kézako »

 

Charline ZeitounLes aliments 10€

 

 

Même si la mention « à partir de 6 ans » est inscrite derrière l’ouvrage, je pense que cette collection a tout à fait sa place au  collège pour développer la culture scientifique de nos élèves. Chaque ouvrage est composé de doubles pages : d’un côté, une affirmation, de l’autre une expérience scientifique permettant d’en faire la démonstration.

Exemple : On élimine 2 litres et demi d’eau par jour. Pourtant, on n’en boit qu’un litre et demi. Où trouver le litre manquant.

L’expérience permet de montrer que les aliments contiennent de l’eau.

Dans la même collection :

Les aimants / L’air / Chaud et froid / Les chiffres / La chimie / Les cinq sens / la couleur / L’eau / Les machines / L’écologie…

 

A lire à voix haute…

Thierry Magnier

Collection « Petit poche »  5€

 

Eric GuillotteJe ne dors jamais (et je bavarde avec mon grand-père qu’on dit au ciel)

H. Cortex – Un ange au balcon (qui vous connaît bien et vous offre le cadeau dont vous rêviez)

JC Mourlevat – L’homme qui ne possédait rien (qui grâce à un dromadaire va devenir riche, jusqu’à quand ?)

C.LemoineNulman (possède un super pouvoir, celui de faire rire)

MathisMaçon comme papa (c’est difficile et si on était finalement mieux à l’école)

M.OllivierLe grand mystère (ou comment cacher à sa fille que sa sœur est enceinte)

MathisCinq, six bonheurs (selon les membres de la famille)

JF ChabasLe Père Tire-Bras (vit dans la rivière et mange les enfants)

H.Ben KemounProfession nain de jardin (c’est une aventure !)

M.OllivierMange tes pâtes (et évite de nous poser des questions dérangeantes, genre : à quoi cela sert de vivre ?)

 

 

Seuil jeunesse

Collection « petits contes du tapis » 13€

 

He ZhihongPourquoi le tigre ne grimpe pas aux arbres

 

 

Le concept de cette collection, destinée à priori aux tout-petits, est de proposer un album grand format composé uniquement d’illustrations, le texte étant écrit sur un rabat. La personne qui lit le conte peut ainsi présenter les superbes images aux enfants en même temps qu’elle raconte l’histoire.

Magnifiques albums qui ont leur place au CDI et qui donnent envie (s’il le fallait…) de lire des histoires à nos collégiens….

 

Dans la même collection :

Hadidouène et l’âne de l’ogresse

Les babouches d’Abou Kassem

Pourquoi la carapace de la tortue n’est-elle plus lisse du tout ?

 

 

 

Noël

A lire à voix haute… devant la cheminée…

 

N.Delebarre, A.BlanzMoi, je sais tout sur le Père Noël –Gautier Langereau 11€

Anu StohnerLe petit père Noël – Seuil jeunesse 13,50€

Anu StohnerMerci Petit Père Noël – Seuil jeunesse  13,50€

 

 

Romans

Sarbacane

Collection « Exprim’ » 9€

 

Karim Madani – Hip Hop connexion

Wiz habite le ghetto new-yorkais de Coney Island et deale en espérant pouvoir devenir une star du hip-hop. Hakim vit dans la banlieue parisienne voudrait devenir producteur. Grâce à internet, Hakim produit un des titres de Wiz sur une compilation. Leur compil s’arrache chez les connaisseurs, et très vite les deux lascars projettent de se rencontrer.

L’auteur se livre sans aucune concession, ni sur le langage ni sur les faits, à une description de la vie quotidienne dans les banlieues. Ce portrait reste très noir et très dur même si on peut y deviner parfois une mince trace d’espoir, grâce à la poésie de certains passages.

Un site internet permet d’écouter des extraits lus et de donner son avis sur un forum : www.exprim-forum.com

 

 

 

Dans la même collection :

Martine PouchainChevalier B.

Alexis Broca – Je sais que je ne suis pas seul

 

 

 

Oskar jeunesse

 

A.TenorA mort l’innocent

Rémy voit arriver à la rentrée un nouvel instituteur. Celui-ci suscite les critiques : certains le trouvent bizarre. Rémy lui l’adore car ses méthodes pédagogiques sont innovantes et qu’ il sait intéresser les enfants. Mais une rumeur court à son sujet : il serait homosexuel. A l’époque, c’est un sujet tabou et la rumeur se répand comme une traînée de poudre. Quand un élève disparaît et qu’on le retrouve assassiné, l’amalgame est rapide entre homosexuel et pédophile. M. Orthis est arrêté. La machine judiciaire s’emballe. Lorsqu’un témoin affirme avoir vu l’instituteur sur les lieux du meurtre, l’affaire est bouclée. Rémy est convaincu de l’innocence de son maître… Le livre est d’autant plus réussi que le thème abordé est délicat. Texte sobre, émouvant mais efficace dans sa dénonciation des jugements expéditifs.

 

Bertrand SoletDeux copines ont disparu

Au retour des vacances de Pâques,  Fatou et Mariam ne sont toujours pas revenues de leur voyage en Afrique. Leurs amis s’inquiètent et finissent par apprendre que Mariam est victime d’un mariage forcé. La mobilisation s’organise.

Roman court, sans fioritures mais efficace qui permet d’aborder simplement  un problème de société. L’auteur a trouvé le ton juste et trouvé une fin réaliste.

 

Alain SurgetLa mer d’Aral assassinée

Mujnak est une petite ville au bord de la mer d’Aral. Elle se meurt car la mer a disparu. De vieilles carcasses de cargos rouillent et sont démolies progressivement. Gengis et Djazzia veulent comprendre pourquoi leur région est polluée. C’est en fait la culture du coton qui a pompé l’eau pour l’irrigation. Les deux ados, pour sauver leur pays, veulent demander de l’aide à l’ONU.

Sujet pas facile au départ et puis on s’attache aux personnages et on suit avec attention leur parcours du combattant jusqu’à l’ONU.

 

 

Rageot poche

Quelques romans sympatiques pour nos 6e 

 

Anne Marie Desplat-Duc – Vétérinaire c’est super !     5€

Tanguy adore les animaux et rêve d’être vétérinaire. Mais sa mère n’aime pas du tout les bêtes. Pourtant, Tanguy va réussir à héberger des hérissons, soigner une chouette et sauver 4 petits chatons…

 

 

 

 

 

Gilles FresseL’amour c’est tout bête     

Quentin est tombé amoureux de Chloé au premier coup d’œil, quand elle est entrée dans la classe. Il en est tellement perturbé que, lors d’un match de foot, il se prend le poteau ! Mais une trace de coup dans le dos de Chloé l’inquiète surtout qu’il vient d’apprendre que le père vient de sortir de prison…

 

 

 

 

Cécile le FlochL’été des jambes cassées

Julien vit avec sa mère qui lui a toujours dit qu’il n’avait pas de papa. Alors qu’il devait partir en colonie, Julien est pris en charge finalement par Gaston, un voisin. Ils apprennent à se connaître en faisant le marché et en jouant à la pétanque. Mais Sophie, la maman de Julien semble embarrassée que ce vieil homme s’occupe de son fils… mais qui est donc ce Gaston ?

 

 

 

Syros

Collection « Tempo »

 

Hervé MestronIncognito         4,90€

Un nouveau vient d’arriver au collège : Phil. Il ne dit rien, reste très discret. Mais le narrateur veut l’aider et devient son ami. Ils ont une passion commune, la BD. Phil fait les dessins et l’autre, les textes. Mais on sent Phil prisonnier d’un secret. Son ami se demande même s’il n’est pas battu par ses parents. Il va le suivre à la sortie du collège…

 

Hervé MestronUn violon dans les jambes

Bastien a perdu l’usage de ses jambes après un accident. Il reste enfermé chez lui, sans goût … Jusqu’au jour où il entend Iris, sa voisine, jouer du violon. Espérant la voir, il décide de retourner au collège. Mais c’est finalement elle qui vient à sa rencontre et lui proposer de lui donner des cours. Bastien revit mais Iris doit déménager. Bastien ne veut pas abandonner le violon…

 

 

 

Collection « les uns les autres »

 

Cathy YtakL’ombre d’Adrien

 

 

Jérémy se réveille à l’hôpital. Il se trouvait juste à côté d’Adrien quand celui-ce a fait une chute mortelle de la falaise. Jérémy a été récupéré par les pompiers mais ne se souvient plus très bien de ce qui s’est passé. Il est même soupçonné à un moment donné d’avoir poussé son ami. Jérémy décide alors de partir sur les traces d’Adrien. Il s’aperçoit finalement qu’il ne le connaissait pas bien. Adrien a déménagé sans lui dire, a tenté deux fois de se suicider…Avec l’aide d’Ilian le demi-frère d’Adrien, Jérémy va essayer de comprendre ce qui s’est passé ce fameux après-midi et surtout essayer de continuer à vivre…

Très beau roman où le thème du suicide est abordé avec justesse.

 

Collection « Rat Noir »

 

Louis SandersVictime Delta

Jean est sapeur-pompier. Il côtoie à la caserne Michel, un garçon un peu rond qui voudrait bien passer les sélections. Mais Michel se décourage à cause de son manque d’entraînement physique. Son père le pousse et Jean aussi essaie de la remotiver. Mais un jour, la grand-tante de Jean est assassinée par un pompier. Jean commence à douter de tout le monde à la caserne et en premier lieu de Michel qui a mystérieusement disparu…

Très bon roman noir pour ados qui se déroule dans un milieu que l’on connaît finalement assez mal, celui des pompiers volontaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

Seuil

Collection « Karactère(s) »

 

Mouloud AkkoucheBalle perdue  8,50€

Roman complexe où les destins de plusieurs personnages s’entrecroisent. Violaine a perdu la vue dans un accident de la route. Elle rencontre Abdel qui lui cache son identité en se faisant appeler Pascal par peur des préjugés sur les habitants de la cité. Il vit avec son frère Kevin qui deale et traîne, et avec sa mère. Un homme est de retour dans la cité : on apprend qu’il est responsable de l’accident de Violaine, qu’il a fait de la prison, qu’il allait devenir champion de foot quand son père est décédé. Qui est-il vraiment et pourquoi est-il revenu ?

 

 

Marie-Sabine Roger – Attention fragile(s)    9,50€

Destins croisés de Laurence et son fils Bruno accompagné de son panda Baluchon. Ils se retrouvent à la rue après une séparation : Laurence a quitté son ami qui devenait violent après s’être retrouvé au chômage. Elle vit avec son fils dans une cabane en carton près de la voie ferrée. C’est au-dessus de cette voie ferrée que l’on retrouve Nel, un  lycéen aveugle qui a décidé d’en finir. Mais il y aura la rencontre déterminante  avec Cécile.

Récit très émouvant déjà édité chez Seuil en 2000.

 

 

Fabrice Colin – Camelot    9,50€

Nathan passe son été à l’institut Saint James pour préparer son examen. Avec Eric, David et Mathis, ils forment un groupe d’amis soudés. Arrive Arthur, le fils d’un célèbre historien. Il bénéficie d’un régime de faveur en ayant une chambre individuelle sous les toits. C’est un garçon bizarre qui semble exercer un certain pouvoir sur les autres. C’est d’abord David qui change d’attitude en se rapprochant de lui puis les deux autres suivent et disparaissent la nuit. Nathan finit par les suivre : les garçons ont reconstitué le cercle des Chevaliers de la Table ronde autour de leur roi Arthur. Ils vont partir sur les ordres de leur nouvel ami, à la recherche d’un Graal qui doit se trouver dans le manoir où Arthur a vécu son enfance…

Atmosphère très pesante, parfois à la limite du surnaturel.  Mais Fabrice Colin sait nous ramener d’un coup à la réalité. La personnalité ambiguë d’Arthur est la source d’un suspense parfois insoutenable…Roman à facettes multiples très intéressant.

 

 

Pour connaître

les dessous des histoires…

 

Un amour d’enfance

Préface de Marie-Aude Murail

Bayard jeunesse 14,90 €

 

 

 

Des auteurs jeunesse racontent le livre qui a marqué leur enfance : Gérard Moncomble s’adresse à Tintin, Brigitte Peskine souvient de « La cicatrice »… l’occasion pour chacun d’entre nous aussi de se replonger dans nos souvenirs de lecteurs. Où l’on retrouve avec plaisir Fantômette, Le club des cinq ou Robinson Crusoé

 

 

Michael Morpurgo 

Au pays de mes histoires

 

Gallimard jeunesse 13,50€

 

 

 

 

Michael Morpurgo nous livre ici quelques superbes histoires, en particulier « La question Mozart » où un violoniste dévoile pour la première fois l’origine de son talent, ou aussi « Une moitié d’homme » dans laquelle l’auteur raconte les relations avec son grand-père mutilé pendant la guerre. Ces histoires, dont certaines ont déjà été éditées, sont entrecoupées de récits plus personnels comme la genèse de certains romans ou de réflexions sur le métier d’écrivain. Passionnant !