La prise de notes

 

PRENDRE DES NOTES

C’est …

à l’écrit = prendre en note un texte

à l’oral = prendre en note un cours, une conférence

 

Pour …

s’approprier des informations et les garder en mémoire

 

En…

condensant un maximum d’informations utiles  avec le minimum de signes

 

La prise de notes est un écrit personnel = on prend plus ou moins de notes selon qu’on est familier ou non avec le sujet traité. On sélectionne les informations en fonction d’un projet, de questions que l’on se pose.

 

Comment ?

 Les opérations nécessaires à la prise de notes

 

1)      Reformuler pour condenser : réduire les énoncés suivants en une seule phrase.

 

L’industrie est en plein essor. Les échanges commerciaux s’intensifient. L’agriculture est florissante :

L’économie redémarre

Les avions peuvent décoller. Les bus peuvent à nouveau rouler. Les trains redémarrent :

Les transports fonctionnent à nouveau

Dans ce pays, les riches vivent de plus en plus à leur aise et les pauvres sont de plus en plus réduits à la misère :l’écart entre les riches et les pauvres s’accroît

 

Les jeunes raffolent de la techno et du rap. Les anciens restent fidèles à la valse et à la polka :les goûts musicaux évoluent selon les générations

 

Sur les flancs de l’Etna, volcan très célèbre de Sicile, s’étendent jusqu’à 400 mètres d’altitude, d’immenses vergers où abondent bananes, citrons, oranges grâce à l’extraordinaire qualité de la terre. Au-dessus et jusqu’à 800 mètres, c’est le royaume de la vigne et de l’olivier :la végétation est étagée, dépend de l’altitude

 

On procède à l’autopsie du cadavre. L’emploi du temps du défunt est reconstitué. Des témoignages sur les circonstances du décès sont sollicités :une enquête est en cours

 

Demandez à un crapaud ce que c’est que la beauté, il vous dira que c’est sa crapaude avec ses pustules et ses deux gros yeux tout ronds. Demandez à un babouin, il affirmera que c’est le vieux chef de la bande avec son cul pelé. Ainsi en va-t-il des humains. (d’ après Voltaire) : la définition de la beauté est relative

 

2)    Nominaliser : transformer une phrase en groupe nominal

 

Clovis a été baptisé à Reims en 496 ou en 499 : baptême

La République « une et indivisible » est proclamée le 22 septembre 1792 : proclamation

François 1er est couronné roi en 1515 :couronnement

Les Turcs s’emparent de Constantinople en 1453 : prise

Les troupes allemandes pénètrent en Pologne le 01/09/1939 :entrée

L’archiduc François-Ferdinand d’Autriche est abattu froidement par la Main Noire le 28/06/1914 à Sarajevo : assassinat

La grève du nettoyage à la gare du Nord se termine :fin

 

 

3)    Abréger

 

Sélectionner le début d’un mot :apocope = math / ex / intro / hist /

 

Abréger des terminaisons fréquentes :tion / ment / eux (x) / al / ique q  / eur (r) /

 

Prendre appui sur les consonnes initiales, médianes ou finales :svt / tjs / bcp / ms /mvt / nb / pdt / pcq / qq / qd / tps / ccl / nveau / pb / tt /

 

Ne conserver que la première lettre d’un terme usuel : P/

 

Autres : comme ^c / même ^m /

 

 

4)    Symboliser

 

Existence (est, n’est pas, disparition, existence…)

Comparaison (inférieur, supérieur)

Causalité (entraîne, provoque, implique…)

Variation (hausse, baisse)

Somme

Environ

Plus / moins

Doute (peut-être, est-ce que)

Appartenance

Importance

Opposition

Parallèle

Travail

Phi

Psy

Mort

Homme/ Femme

 

 

5)    Schématiser = organiser ses notes dans l’espace de la page

 

Au début d’un travail écrit, je cherche par association d’idées toutes les pistes imaginables à partir du thème que je dois traiter. Puis, je regroupe par paquets les sous-thèmes qui vont constituer les différentes parties de mon développement. Par exemple, le thème du sport m’évoquera la guerre, le corps, l’argent, la compétition, les JO…. grappe

 

 

Je dois comparer un certain nombre d’éléments décrits dans un ou plusieurs textes. Par exemple, comparer les personnages d’un roman en choisissant différents critères (rôle, description physique, relations…) =tableau double entrée

 

 

Je lis divers documents avec l’idée, soit de comparer et d’opposer deux éléments, soit de peser le pour et le contre à propos d’un sujet particulier =

colonne

 

 

 

Je dresse un inventaire brut, sans souci de classement (ou alors chronologique). Par exemple, je recense toutes les opérations utiles pour effectuer une tâche =

liste

 

Je veux prendre en notes l’intégralité d’un document très structuré dans lequel les parties sont nettement déterminées. Par exemple, un texte sur Internet : l’historique, l’ampleur du phénomène, les dangers… = plan

 

 

Je prends en notes la description d’un processus, une chaîne alimentaire ou un mécanisme économique = flèches

 

 

 

 

Je lis un texte qui classe les objets en les décomposant en sous-ensembles, comme une classification animale = arbre

 

 

 

 

 

Je prends en notes un débat entre plusieurs personnes qui appelle des réactions de ma part. Je dois ensuite faire un compte-rendu. = pavé

 

 

 

6)    S’exercer