Bilan des activités du CDI

2008/2009

PROJETS

2009/2010

 

 

 

 

PEDAGOGIE

 

Apprentissage des techniques documentaires

 

* Séances systématiques, pour toutes les classes de 6e  en 1/2 classe, tous les 15 jours

avantage de la formule : je connais tous les élèves et ils me connaissent ainsi que le lieu CDI. Ils ont acquis quelques bases pour l’utilisation autonome d’un centre de ressources.

Inconvénient : il y a moins de travail en partenariat avec ces classes. Les collègues (de français en particulier) n’emmènent plus leurs classes de 6e  au CDI.

 

* Pour les autres classes

Le projet clairement énoncé de faire réaliser à tous les élèves de 5e un travail de recherche documentaire (sous forme d’affiche) n’a pas été relancé cette année. Mais toutes les classes de 5e sont venues quand même. 

 

Des projets en également été menés en 4e et en 3e mais ils sont toujours basés sur la bonne volonté de l’enseignant (même si les programmes font partout allusion au travail au CDI…).

 

 

 

 

 

Le CDI est souvent utilisé comme centre de ressources ou lieu d’exposition mais les projets pédagogiques montés en réelle collaboration, où le professeur –documentaliste peut

faire acquérir aux élèves des compétences documentaires identifiées, sont rares.

 

Il existe donc de fortes disparités entre les classes. Certaines viennent très souvent, d’autres jamais (seules 3 classes de 4e sur 7 sont venues au CDI pour effectuer une recherche documentaire et 5 classes de 3e sur 9)

 

Il est à noter que les élèves de Segpa et de l’UPI ont fréquenté  régulièrement le CDI, dans le cadre de projets documentaires menés par les enseignants et moi-même. Mais là aussi, la collaboration pourrait être plus étroite…

 

Education à l’orientation

 

Un effort particulier a été fait pour développer le kiosque de l’ONISEP : le nouveau meuble a été installé en février 2009.

Quelques classes sont venues travailler au CDI sur les documents ONISEP (2 classes de 4e et 7 classes de 3e mais pas les élèves de DP3).

Mais ces ressources ne sont pas exploitées comme elles le pourraient. Il existe des documents spécifiques pour les enseignants qui ne sont pas connus donc pas utilisés

 

Lecture

 

La coordination du niveau 6e pour le plan culturel départemental représente un surcroît de travail  mais permet de mettre le CDI au  cœur du dispositif.

 Elle a été menée en collaboration avec Mme Dubreuil, professeur de Latin Grec qui a été d’une grande efficacité dans les relations avec les enseignants et la motivation des collègues !

Les élèves de 6e ont rencontré : une illustratrice, un conteur, un auteur.

 

 Projets lecture

PEC Livre baladeur : ce projet de « libérer » les livres a rencontré un grand succès grâce aux adultes du collège qui ont accepté de prendre en charge un carton de livres et aux élèves qui ont joué le jeu. Aucun livre n’a disparu et près de 80 élèves ont rempli un bulletin de participation.

PEC Défi Lecture : ce défi lecture inter- établissements sur le thème du Moyen Age avec la  classe de 5e B est en cours mais les élèves se sont énormément investis grâce à la force de conviction de leur professeur de Français qui les a motivés tout au long du projet. Ils ont lu 3 romans et effectué de nombreuses recherches documentaires au CDI.

 

Faible participation au Concours Lecture Ecriture du Conseil Général (un groupe en lecture, aucun en écriture).

 

Incitation à la lecture au CDI :

Cette année, 2 classes de 5e et 2 classes de 4e sont venues régulièrement au CDI choisir puis présenter un roman, dans le cadre du cours de Français.

Cette action est très positive, pour les élèves qui échangent leurs impressions sur un livre, s’entraînent à l’oral et pour les enseignants qui voient des élèves non-lecteurs finir pour trouver un livre qui leur plaît.

Pour moi-même, c’est l’occasion d’avoir des retours sur les livres que je prête et donc de pouvoir par la suite conseiller plus finement les élèves.

 

La vitrine du CDI présente régulièrement les nouveautés et incite les élèves à emprunter ces livres.

 

Tous les 15 jours, une exposition de livres sur un thème en rapport avec l’actualité est proposée (racisme, vampires, contes…)

 

                  Semaine de la Presse

 

Peu d’activités pédagogiques ont été menées cette année. Cela est dû principalement au calendrier chargé du CDI à cette époque du mois de mars. Des séances seront par contre organisées avant la venue de Pauline Leroy, journaliste, au mois de juin.

Un kiosque  a cependant été installé et un concours organisé durant cette semaine.

 

 

 

 

*Continuer l’initiation systématique des classes de 6e afin d’en mesurer l’impact à long terme mais sans négliger le travail en partenariat avec les enseignants (indispensable pour réinvestir ce qui a été fait lors de ces séances)

 

*Réfléchir avec les enseignants à la façon de travailler ensemble au CDI (participation aux conseils d’enseignements, stages communs…).

Le travail au CDI permet de construire une séance de manière différente par rapport à la classe : travail en groupe, utilisation de supports différents, développement de l’autonomie de l’élève, de compétences particulières, rapports différents entre l’enseignant et les élèves…. Cette concertation pourrait concerner aussi la validation du B2i.

 

* Relancer le projet de faire réaliser une affiche  en 5e pour généraliser les apprentissages documentaires et permettre à tous les élèves de 5e de venir au moins une fois au CDI dans l’année.

 

* Proposer un travail de recherche sur un métier pendant l’heure de vie de classe pour les 4e

 

* Systématiser le travail de recherche documentaire en 3e, en préparation à la classe de Seconde, en collaboration avec les enseignants de SVT par exemple.

 

 

 

 

 

 

 

 

En conclusion : Réfléchir à la mise en place d’une vraie politique de formation de la 6e à la 3e avec une progression des apprentissages documentaires.

 

 

Enrichissement du kiosque ONISEP : il faut prévoir l’achat de brochures pour compléter certains casiers. Un budget de 300 euros permettrait d’enrichir le fonds.

 

Sensibilisation des professeurs principaux de 4e et de 3e : il pourrait être intéressant de prévoir une heure de présentation du kiosque ONISEP et des ressources du CDI sur l’éducation à l’orientation  pour les enseignants (lors de la pré-rentrée ou d’une réunion spécifique ?)

 

 

 

 

Plan culturel reconduit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 PEC Défi Lecture : redéposé

 

 

 

 

 

 

 

Les concours ne seront reconduits au collège que si les enseignants décident d’y participer avec leurs classes.

Accentuer la collaboration entre les enseignants de Lettres et le professeur- documentaliste est une priorité.

 

La participation au  prix des Incorruptibles  sera décidée au mois de juin, en fonction de la qualité des livres de la sélection.

 

Continuer de promouvoir l’action : une heure par classe et par mois pour le choix d’un livre. La lecture cursive, la lecture « plaisir » est inscrite en toutes lettres dans les programmes de Français mais c’est aux enseignants de donner les moyens aux élèves de trouver un livre qui leur plaise.

Dans les autres matières, proposer une petite bibliographie des documents disponibles au CDI sur le sujet qui vient d’être traité (fictions, documentaires, articles de presse…)

 

 

 

Il serait intéressant que lors de la Semaine de la Presse se développe une plus grande collaboration entre le professeur- documentaliste et les enseignants de discipline (et pas seulement Français et Education civique) pour que la construction de séances se fasse en concertation et concerne davantage de classes.

 

 

 

 

Accueil

Animation

Des aménagement nouveaux ont été faits dans le cdi :

Installation d’un film occultant qui permet de préserver le cdi des regards extérieurs et de l’espace orientation, amélioration de la signalétique (photos d’écrivains, repérage des périodiques).

 

Les  meilleures conditions étaient encore réunies cette année pour favoriser l’accueil des élèves : une assistante d’éducation compétente et expérimentée ouvre le CDI en mon absence et la présence d’une stagiaire a permis une aide personnalisée aux élèves et une augmentation des séances pédagogiques proposées..Le CDI est ouvert sans interruption tous les jours de 8h à 17h. Il accueille en moyenne 25  à 30 élèves par heure.

 

Des actions sont menées régulièrement pour faire vivre le CDI. Cette année, elles ont été prises en charge par Mlle Vassy, professeur stagiaire. Elle a, en particulier, organisé un concours de marque-pages qui a rencontré un grand succès auprès des élèves et des adultes.

Il faut continuer l’amélioration de l’espace- CDI:

fermeture de la vitrine à l’entrée par des vitres coulissantes, installation d’étagères supplémentaires dans la fosse pour accueillir une partie du fonds documentaires et achat d’un bac à bandes dessinées.

 

Il est indispensable que le CDI continue à avoir les moyens d’être ouvert aux élèves dans les meilleures conditions :

un professeur- documentaliste responsable aidé par du  personnel formé et  consacré au CDI, capable de faire respecter les règles de vie de ce lieu particulier et d’accomplir des tâches de secrétariat (accueil des nouveaux élèves, manuels scolaires, gestion des prêts et des retours, équipement des livres, rangement, secrétariat, téléphone, gestion du planning de la salle de conférence…)

Mme Davaine répond à toutes ces conditions. Son expérience est irremplaçable et il est indispensable que son contrat puisse être renouvelé et pérénisé.

 

Culture

Et

Ouverture sur l’extérieur

 

*Participation au Salon du Livre de Péronne : vente du journal du collège et de livres d’occasion pour le FSE.

 

*Animation du club-journal : cette année, trois numéros devraient sortir. Une nouvelle équipe composée d’une majorité d’élèves de 6e et de 5e s’est constituée. L’aide de Mme Sarah Caro, surveillante a été particulièrement efficace.

 

*Participation à la journée d’accueil des CM2et à la journée sur la 1ère Guerre mondiale organisé par un professeur d’histoire (rencontre 3e / CM2 )

 

* exposition des travaux d’élèves : latin, Segpa…

 

 

* participation à l’élaboration de l’agenda distribué en début d’année (collecte des nouveaux articles et nouvelles photos, relation avec l’éditeur…)

 

 

 

Collaboration plus étroite avec la Mairie et la bibliothèque municipale :

Projet de rencontres avec des écrivains dans le cadre du salon du Livre, pour les élèves du collège.

 

Poursuite du club journal si je trouve un autre adulte pour m’épauler.

 

 

Des expositions pourront continuer d’ être accueillies au CDI mais en collaboration avec les enseignants pour qu’une exploitation pédagogique puisse être mise en place.

Une exposition « L’écho des tranchées » a été réservée pour le mois de novembre dans le cadre du projet BD en histoire pour les classes de 3e.

 

Le CDI pourra continuer à présenter les travaux effectués par les élèves mais il faudra prévoir un planning pour pouvoir satisfaire tout le monde.

 

 

 

 

Gestion du centre de ressources

Le logiciel BCDI version 2009 a été installé.

Dans le cadre de la politique documentaire, tous les documents pédagogiques acquis par le collège passent par le CDI pour un enregistrement informatique.

Le stockage se fait au CDI ou dans les cabinets disciplinaires selon le désir des enseignants.

Cela représente un budget important mais c’est indispensable pour proposer une base de données performante.

Une version Web de BCDI a été  installée pour permettre une consultation à distance de la base de données du CDI.

 

Le fonds du CDI a été enrichi grâce notamment à l’aide du FSE du collège et de la PEEP, association de parents d’élèves. Cela a permis en particulier d’acheter des bandes dessinées et des livres documentaires.

Le fonds de littérature jeunesse a été enrichi sans frais. Comme j’organise régulièrement des formations d’adultes sur la littérature jeunesse, les éditeurs m’envoient gracieusement leurs nouveautés dont je fais don au CDI.

 

Le budget du CDI a été augmenté afin d’acheter des séries en français. Il s’agit d’un travail de gestion supplémentaire qui est possible à assurer grâce à la présence d’une aide documentaliste mais qui permet aussi une collaboration intéressante avec les enseignants de Lettres.

Le budget général du CDI permet un fonctionnement correct parce qu’ une grande partie des abonnements est prise en charge par le FSE.

 

Côté matériel, le CDI a acquis une nouvelle imprimante qui permet aussi de faire des photocopies facilement pour les élèves dans le cadre de recherches documentaires.

 

Il est dommage que les ordinateurs portables ne soient plus en état de marche car ils permettaient de disposer au CDI de postes supplémentaires pour l’initiation à BCDI par exemple. Cette initiation ne peut se faire qu’au CDI puisqu’on demande ensuite aux élèves d’aller chercher les documents trouvés grâce au logiciel.

 

 

 

 

 

Je m’occupe des manuels scolaires en collaboration avec les enseignants coordonnateurs et le service d’intendance.

BCDI évolue régulièrement et nécessite des mises à jour régulières et des interventions sur le réseau. Il me semble donc très important d’avoir une personne  compétente et disponible (M.Duval) pour la maintenance des appareils et la mise à jour de BCDI.

 

 

 

 

 

 

 

Pour augmenter le budget du CDI, les crédits pédagogiques non utilisés par les disciplines pourraient être davantage utilisés par le CDI (achat de dictionnaires, par exemple).

Je souhaiterais pouvoir élargir le panel de périodiques  proposés aux élèves en particulier dans le domaine de l’actualité et de la lecture (abonnements envisagés : Le monde des ados, J’aime lire, Dlire, Je bouquine…)

 

Il faut continuer à enrichir le fonds car le production jeunesse foisonne de nouveautés. Les élèves de collège ne fréquentent que très rarement les bibliothèques. Le CDI est donc le seul lieu où ils peuvent emprunter des livres.

 

 

 

 

Le renouvellement des postes informatiques  est à prévoir.

Il est indispensable d’avoir au CDI des postes en bon état de fonctionnement et en nombre suffisant.

(8 actuellement dont 2 en fin de course.)

 

Il serait également intéressant que le CDI dispose de son propre vidéoprojecteur ainsi que d’un nouvel appareil de lecture de vidéocassettes (combiné à un enregistreur DVD pour faciliter les copies). Même si ce support tend à disparaître,  les cassettes du CDI sont encore utilisées par les enseignants et les élèves.

 

 

La distribution et le ramassage des manuels scolaires pourront continuer à être faits par le professeur- documentaliste, en collaboration avec le service d’intendance et la Vie scolaire, dans la mesure où tout se fait dans la concertation, avec une juste répartition des tâches.